La diversification alimentaire est une étape importante dans l’évolution de bébé. : il passe d’une alimentation exclusivement lactée à une alimentation solide. C’est une transition qui engendre beaucoup de questions et d’appréhensions des parents. Une question que j’entends assez fréquemment : est-ce que mon bébé a assez mangé? C’est tout à fait légitime de s’interroger. Voici quelques conseils qui pourront vous guider.

Les quantités dépendent de la méthode de diversification alimentaire

Si vous pratiquez la DME avec votre enfant, c’est assez simple puisque c’est lui qui gère les quantités. Le parent propose une alimentation variée, saine et adaptée aux aptitudes de bébé ; et c’est l’enfant qui gère les quantités consommées. Il faut ainsi lâcher prise et lui faire confiance.

Dans le cas de la diversification alimentaire classique, on commence généralement par quelques cuillerées, et on augmente progressivement jusqu’à arriver à environ 120g (environ 4 cuillères à soupe) de légumes et 2 cuillères à café de viande ou poisson ou 1/4 d’œuf par jour.

Au fur et à mesure, on ajoutera un produit laitier et une compote et on augmentera les quantités en fonction de l’appétit de bébé.

Comment savoir si bébé a assez manger lorsqu’on débute la diversification alimentaire?

alimentation enfant

Un bon indicateur qui vous montrera que les quantités données sont adaptées : le poids de bébé. Si bébé prend du poids régulièrement et « suis sa courbe de poids », c’est signe qu’il mange suffisamment.

Si bébé vous montre qu’il n’en veut plus : tourne la tête, recrache, il faut respecter ses sensations et surtout ne pas le forcer. Tous les enfants sont différents. Il faudra donc observer les signes qui montrent que votre bébé n’a plus faim.

Donc, si ce n’est pas fait par le médecin ou le pédiatre, reportez le poids et la taille de votre bébé sur les courbes présentes dans le carnet de santé.

Surtout, il ne faut pas comparer les enfants : certains ont plus d’appétit que d’autres. Comprenez que les bébés sont tous différents et ont par conséquent des besoins différents.

Faites confiance à votre bébé : s’il est en bonne santé, il ne se laissera pas mourir de faim !

Bébé ne veut pas manger certains aliments ?

S’il refuse un aliment, ne désespérez pas et surtout ne le forcez pas ! Il ne faut pas hésiter à lui représenter de nouveau cet aliment dans quelques jours. Comme nous, il peut ne pas avoir envie de cet aliment un jour, mais en vouloir le lendemain. Chez l’enfant, les goûts changent très vite.

Vous pouvez présenter l’aliment boudé 15 fois (à plusieurs jours d’intervalle) avant de conclure qu’il ne l’aime pas.

J’espère que ces quelques conseils vous rassurerons. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires.

Et si vous voulez en savoir plus sur la diversification alimentaire et échanger directement avec moi, je vous invite à vous inscrire à un atelier ici : https://www.nutrimiam.com/atelier-diversification/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ