Orthorexie : quand manger sain devient une obsession 2


L’ orthorexie est un trouble alimentaire mal connu et qui – pourtant – peut toucher de nombreuses personnes. Je vous explique tout.

Orthorexie : de quoi parle-t-on ?

L’ orthorexie est un ensemble de pratiques alimentaires ayant virées à l’obsession. Elle se caractérise par une forte volonté de ne manger que de la nourriture saine, en rejetant tout ce qui pourrait être considéré comme malsain (nourriture transformée, malbouffe, etc.). Dans des cas extrêmes, l’ orthorexie peut conduire à une malnutrition et à l’isolement social.

Ce trouble peut faire également penser à l’hypocondrie, qui est la peur d’être malade. En effet, dans l’orthorexie, la personne craint un risque (supposé) qui serait provoqué par l’ingestion de produits non « sains ».

L’ orthorexie au quotidien

Quelqu’un souffrant d’ orthorexie va chercher à éliminer au maximum les matières grasses, le sucre et le sel, ainsi que tous les produits transformés de sa consommation. Les rejets des aliments varient selon l’importance du trouble. Les personnes atteintes rejettent principalement les fast-food, les sucreries, les produits transformés (chips, plats préparés) ainsi que les plats gras ou en sauce. Cependant, cela peut aller plus loin et entraîner un rejet de la viande, de produits d’origine animale et de la nourriture non bio. Une obsession sur la qualité des aliments s’installe progressivement.

De ce fait, l’ orthorexie entraîne un isolement social (refus d’aller au restaurant avec ses amis et sa famille) et une malnutrition quand la personne rejette trop d’aliments. Mais peuvent également apparaître une culpabilité et une baisse de l’estime de soi en cas d’écart au régime dit sain.

Pour les orthorexiques, manger n’est plus un plaisir mais un souci quotidien, puisqu’ils sont focalisés en permanence sur la qualité des aliments consommés sans en apprécier le goût !

Guérir de l’ orthorexie

L’ orthorexie est un trouble alimentaire, mais dont l’origine est psychologique, puisqu’il résulte d’une angoisse. De ce fait, la personne souffrant de ce trouble pourra être orientée vers un diététicien ou un médecin nutritionniste. Une prise en charge par un psychologue ou un psychiatre est à envisager si le trouble devient envahissant et difficile à vivre.

Si vous pensez souffrir d’orthorexie, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

2 commentaires sur “Orthorexie : quand manger sain devient une obsession

  • meryem

    Bonjour, ma mère souffre d\’orthorexie, à une époque elle est allée à l\’extrême (plus que 1 aliment) mais le médecin parlait d\’anorexie et a tenté de la soigner par internement psychiatrique ( ça n\’a pas vraiment fonctionné). C\’était il y a plus de dix ans, personne ne parlait d\’orthorexie. J\’espère qu\’aujourd\’hui ceux qui le souhaitent trouvent une meilleure prise en charge, car je sais les problèmes de santé que cela peut entraîner, surtout chez les enfants.