6 Ingrédients pour des menus réussis


19h. Vous franchissez la porte de la maison, après une journée harassante. A peine avez-vous le temps de poser votre manteau que vous entendez cette question qui pique les oreilles : « Qu’est-ce qu’on mange?? » … Euh… Bonne question! Le stress commence à monter… Pour trouver un peu d’inspiration (ou de réconfort…), vous ouvrez la porte du frigo… Mais rien ne vient! Votre solution de repli, un menu gagnant : pâtes cordon bleu.

Vous vous reconnaissez dans cette situation? Laissez-moi vous aider à sortir de ce pétrin. Voici quelques conseils pour clouer le bec une bonne fois à ce  « qu’est-ce qu’on mange ».

–> Planifiez vos menus

Anticiper vos menus, vous permettra de toujours savoir ce que vous allez préparer. Cela permet également de gérer vos achats.

Pour planifier vos menus, vous pouvez prendre plusieurs éléments en compte.

  • L’équilibre alimentaire : des menus équilibrés

Évidemment! Si vous êtes là, c’est que vous souhaitez mieux manger, donc plus sain. L’intérêt de faire ses menus, outre de s’éviter un stress inutile, c’est aussi de manger équilibré.

Pour ce faire, veillez à toujours avoir : des fruits et légumes, une source de protéines animales (viande, poisson, oeuf, produits laitiers) ou végétales (céréales, légumineuses), des féculents, de la matière grasse de bonne qualité et de l’eau!

Pour les enfants, afin d’équilibrer les apports sur la journée, consultez les menus de la cantine, et ajustez vos menus en fonction. Si votre enfant a mangé « steak frite » au déjeuner, prévoyez plutôt des légumes pour le dîner.

  • Votre emploi du temps : des menus rapides

Si le lundi, vous avez sport jusqu’à 20h, il ne serait pas judicieux de prévoir des lasagnes maison ce jour-là. Pour ce repas, anticipez et préparez votre dîner en même temps que le déjeuner par exemple ou prévoyez un repas « restes ».

  • Les restes : des menus « anti-gaspi »

Même si on essaie d’adapter les quantités préparées au nombre de personne, il y a parfois des restes. Pour éviter de gaspiller ce qui peut être encore mangé, incorporez dans vos menus des repas restes. Idéal pour un soir où vous êtes occupé et que vous n’avez pas le temps de cuisiner.

  • Les saisons : des menus de saison

On ne cuisine pas les mêmes types de plats en hiver et en été. Et même si de nos jours on trouve de tout toute l’année, il est plus économique et écologique de consommer des fruits et légumes de saison. Pensez-y lorsque vous ferez vos menus.

  • Le nombre de convives

On ne cuisine pas pour 2 comme pour 10. Si vous êtes seul au repas, vous allez peut-être manger les restes de la veille ou prévoir un buddha bowl ou un sandwich! (J’aime bien me faire un sandwich quand je mange seule!). Mais si la famille est au grand complet ou si vous recevez des amis, il va falloir prévoir quelque chose d’adapté.

  • Les goûts et envies de chacun

Mais bien-sûr! Le repas est un moment de plaisir. Vos menus doivent donc coller à vos goûts et envies du moment.

>>> Et pour éviter à quelqu’un de poser la question interdite, affichez les menus de la semaine dans la cuisine! Voici des modèles de menus à télécharger. Vous n’avez plus d’excuses : à vos stylos!

Menus Mois 

Menus semaine

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ